Trop c’est trop

Je ne poste plus (directement) de contenu sur Facebook, pour des tas de raisons que j’ai longuement détaillées ici : Faites sortir vos proches de Facebook

Or, aujourd’hui, Facebook a réussi à me rendre furieux, même si j’ai tout fait pour ne plus alimenter ce monstre qui se nourrit de notre vie privée.

  • J’avais arrêté de poster des textes afin que Facebook n’analyse plus mes faits et opinions.
  • J’avais arrêté de publier des photos afin que Facebook ne traque plus ma présence ni celle de mes proches.
  • J’avais supprimé l’application qui consommait beaucoup trop de batterie, et pour cause : elle traque sans cesse notre géolocalisation et elle enregistre nos conversations en temps réel !
  • Cependant, j’avais conservé mon compte car nombre d’entre vous l’utilisent encore pour m’inviter à des événements, voire pour tenter de me joindre via Messenger.

 

Et aujourd’hui Facebook a dépassé les bornes :

Ce matin, j’avais un rendez-vous professionnel avec un client que je n’avais jamais vu, jamais contacté, et dont je n’avais jamais entendu le nom. J’arrive à l’accueil, on demande cette personne, on passe 1h avec elle, puis je m’en vais.

Sur le trajet de retour, je consulte Facebook, et là je vois apparaître la personne en question  dans les « contacts suggérés » !

Au début j’ai cru que Facebook avait réussi à écouter mes conversations via la version mobile de mon navigateur, et puis j’ai réalisé que j’avais pris en photo la carte de visite de cette personne, et que je l’avais envoyée par WhatsApp…  qui appartient à Facebook ! C’était évident : WhatsApp ne s’est pas privé de scanner ma photo, en lire le texte, repérer le nom de mon interlocuteur, remonter le tout à papa Facebook qui a pris l’initiative de me proposer ce nouvel ami.

Quelle coïncidence, WhatsApp et Facebook viennent justement de recevoir une mise en demeure de la CNIL pour transmission de données illégale : https://www.cnil.fr/fr/transmission-de-donnees-de-whatsapp-facebook-mise-en-demeure-publique-pour-absence-de-base-legale

 

Et maintenant on fait quoi ?

Vous je ne sais pas, mais personnellement je vais :

  • Encore moins utiliser Facebook (svp, utilisez des alternatives pour m’inviter à vos événements)
  • Désinstaller WhatsApp et passer à Signal : https://signal.org/ -> Aussi pratique, mais qui respecte votre vie privée.

 

Pour finir, je vous invite sincèrement à reconsidérer votre utilisation de Facebook et WhatsApp

 

Vincent

Source de l’image : The Mac Observer

2 réponses sur “Trop c’est trop”

Laisser un commentaire